Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Covid-19 : le gouvernement serre la vis mais ne confine pas





Le 7 Décembre 2021, par Paolo Garoscio

Comme prévu, même si avec un peu de retard, Jean Castex, Premier ministre, et Olivier Véran, ministre de la Santé, ont dévoilé en conférence de presse le 6 décembre 2021 à 19 heures les décisions prises durant le Conseil de défense sanitaire quelques heures plus tôt. Au programme : quelques restrictions mais aucun confinement ni couvre-feu.


Limiter les interactions sociales pour sauver Noël

Pixabay/4634656
Pixabay/4634656
Dès les premières minutes, Jean Castex s’est voulu rassurant : il n’annoncerait pas de couvre-feu ou de confinement pour les Français. L’objectif du gouvernement est d'ailleurs qu’il n’y ait pas de nouvelles restrictions de ce type et compte donc sur les Français eux-mêmes pour y parvenir.

Pour ce faire, ces derniers devront limiter le plus possible les interactions sociales et festives, que ce soit dans le cadre professionnel ou privé. Les fêtes et les pots de départ en entreprise sont donc fortement déconseillés, tandis que dans le cadre privé, le gouvernement appelle à la vigilance et au respect des gestes barrière, ainsi qu’à la limitation le plus possible de ces événements festifs avant Noël.

Une seule annonce de taille, à ce sujet, a été faite : la fermeture totale des discothèques durant 4 semaines, soit jusqu’au début du mois de janvier 2022 au minimum. Une mauvaise nouvelle pour les professionnels du secteur qui ne pourront pas organiser de gros événements pour le 31 décembre 2021 alors que celui-ci tombe un vendredi.

Télétravail conseillé, protocole sanitaire renforcé dans les écoles

Dans le domaine professionnel, le Premier ministre a appelé les entreprises à renforcer le télétravail : il espère qu’elles joueront le jeu et opteront pour une organisation incluant deux à trois jours de télétravail par semaine. Toutefois, il n’est pas encore question de l’imposer aux patrons français : un point sera fait à la mi-décembre 2021.

Du côté des écoles, où le virus circule beaucoup, c’est un renforcement du protocole sanitaire qui est annoncé : les écoles primaires passent en niveau 3, ce qui implique une réorganisation de l’accès à la cantine ou encore le port du masque dans les cours de récréation.

Les 5-11 ans à risque de formes graves de Covid-19 pourront en outre accéder à la vaccination dès la mi-décembre 2021, de façon volontaire, avant une possible extension à l’ensemble des enfants en janvier 2022 sous réserve de l’avis positif de la Haute Autorité de Santé et des autres organes compétents.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook