Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Création d’entreprises : un record en 2018





Le 30 Janvier 2019, par François Lapierre

Même si l’économie française a subi un trou d’air l’an dernier, cela n’a pas freiné la création d’entreprises. 2018 a ainsi marqué un record en la matière, selon l’Insee.


D’après les données de l’Insee, il s’est créé l’an dernier 691 000 entreprises, du jamais vu en France depuis la création du statut d’auto-entrepreneur en 2009. C’est 17% de plus par rapport à 2017. Les micro-entreprises en particulier ont tiré la croissance vers le haut avec une progression de 28% par rapport à 2017. Avec une hausse de 20%, les entreprises individuelles classiques ont également participé de la hausse globale enregistré l’an dernier. Par contre, la création de sociétés (qui nécessite un apport en capital) a été plus modeste avec une croissance de 2% sur l’année. 

Les micro-entrepreneurs, qui bénéficient d’obligations administratives moins fortes, représentent 45% du total des entreprises créées l’an dernier. C’est quatre points de plus qu’en 2017. Les entreprises individuelles classiques conservent une part de 26% ; quant aux sociétés, elles ne pèsent plus que 29% (-4 points par rapport à 2017). Ce sont les secteurs du transport et de l’entreposage qui ont connu la plus forte croissance de création d’entreprises en 2018, avec une hausse de 68%. L’explosion des services de livraison à domicile et de courrier (+116% d’une année sur l’autre) explique en grande partie cette progression. Les activités spécialisées, scientifiques et techniques, ont également connu une bonne année avec une hausse de la création d’entreprises de 18%.

L’Insee relève qu’en 2018, près de 4 nouveaux entrepreneurs individuels sur dix ont été des femmes. Un niveau qui n’a pas évolué l’an dernier, alors qu’il augmentait progressivement ces 30 dernières années. Les hommes sont plus présents dans les secteurs de la construction, le transport, l’entreposage et l’information/communication. Ils le sont moins dans les secteurs des services aux ménages, dans l’industrie et l’enseignement.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook