Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Crise boursière pour Facebook





Le 26 Juillet 2018, par

Facebook fait face à la plus grande crise boursière de sa jeune histoire. Le titre de la société a perdu 20% depuis l'ouverture du Nasdaq ce jeudi 26 juillet.


En présentant les résultats financiers du second trimestre hier soir, Mark Zuckerberg n'imaginait sans doute qu'ils provoqueraient une telle tempête boursière. Certes, le réseau social a déçu les analystes qui avaient misé sur de meilleurs chiffres, mais voilà : l'entreprise a tout de même engrangé un chiffre d'affaires de 13,2 milliards de dollars, un résultat en hausse de 42%. Quant aux profits, ils sont en progression de 31% par rapport à l'année précédente... Les investisseurs sanctionnent plusieurs choses, la première c'est de ne pas avoir atteint des revenus de 13,4 milliards.

La seconde, c'est la stagnation, voire le recul, du recrutement d'abonnés aux États-Unis et au Canada, où le chiffre demeure stable d'un trimestre à l'autre ; en Europe en revanche, ce sont un million d'utilisateur qui ont disparu des tablettes en raison de la mise en place du règlement européen pour la protection des données. Il n'en reste pas moins que le nombre d'utilisateurs actifs au quotidien progresse de 11%, à 1,47 milliard — ce qui représente deux points de moins qu'au premier trimestre.

Surtout, Facebook paie les scandales à répétition de ces derniers mois. Il y a d'abord au au printemps l'exploitation des données de dizaines de millions d'utilisateurs par Cambridge Analytica afin de peser dans la campagne électorale américaine de 2016. Et le réseau social ne parvient toujours pas à endiguer le flot de fausses nouvelles et de désinformation qui envahissent les flux d'activité. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'entreprise va embaucher massivement dans les prochains mois, mais n'est-ce pas trop peu, trop tard ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : facebook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook