Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Croissance : la France toujours dans un trou d'air au 2e trimestre





Le 27 Juillet 2018, par Paul Malo

Avec une croissance de seulement 0,2 %, le cap des 2% fixé par le gouvernement cette année semble de plus en plus difficile à atteindre.


Seulement 0,2% de croissance au second semestre

Peut-on encore parler d'un simple trou d’air ? Après un premier trimestre à seulement 0,2% de croissance, l’économie française ne fait hélas pas mieux au second trimestre. Une mauvaise performance à rapprocher des 0,7 % réalisés pendant les trois derniers mois de 2017... La France devrait, si la tendance se confirme, finir l'année sur une croissance de 1,7 à 1,8%.

Les investissements des entreprises s’accélèrent

En cause :  la consommation qui fléchit, la hausse du prix du pétrole réduisant d’autant le pouvoir d’achat des ménages, et le commerce extérieur, en berne à -0,3 point, avec des importations en hausse de 1,7 % au deuxième trimestre. Seule bonne nouvelle de ces chiffres de milieu d’année : les investissements des entreprises s’accélèrent, en hausse de 1,1 %, contre seulement  0,1 % sur les trois premiers mois de l'année.

 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook