Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Croissance des jouets sur 2014, mais un Noël terne





Le 22 Janvier 2015, par

L'année a finalement été bonne pour l'industrie du jouet, qui a vu une croissance de 2% sur 2014. Mais le point noir reste la période de noël, où la progression a été moins forte qu'attendu.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
C'est la période faste pour les constructeurs de jouets, et pourtant Noël a fait grise mine l'an dernier. Les ventes sont en effet restées stables, ainsi que les volumes, explique-t-on à la Fédération française du jouet. Les mois de novembre et de décembre représentent rien moins que 50% de l'activité du secteur, autant dire qu'il s'agit de ne pas se louper.

Parmi les explications avancées, l'industrie a certainement souffert des grosses promotions très avancées l'an dernier : dès mi octobre, les consommateurs avisés pouvaient déjà faire des économies sur leurs achats de jouets pour Noël. D'ailleurs, les ventes ont rebondi de 3% en novembre alors que ce type de croissance s'enregistre plutôt en décembre.

C'est sur l'ensemble de l'année que l'industrie du jouet a donc finalement tiré son épingle du jeu avec une progression de 2%, après une croissance modeste de 1% enregistré en 2013. Le chiffre d'affaires se hisse à 3,3 milliards d'euros.

Les jouets phare de l'année écoulée sont les bracelets colorés Loom, les cartes Panini (la Coupe du monde de football a aidé), mais aussi les jouets interactifs, les robots, les animaux ont été plébiscités. Une marque a véritablement cartonné, c'est bien évidemment Lego avec une progression des ventes de 18%. La société danoise est troisième sur le marché français, avec une croissance annuelle record de 20%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : jouets, noël

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook