Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Croissance : l’Insee optimiste pour 2021





Le 2 Juillet 2021, par Paolo Garoscio

Après une année 2020 où la France, comme le reste du monde, a connu une récession historique du fait de la pandémie, 2021 est attendue comme l’année du rebond, tout autant historique. L’Insee, dans sa note de conjoncture publiée le 1er juillet 2021, semble très optimiste : sa prévision de croissance est supérieure à celle du gouvernement et de la Banque de France.


6% de croissance en 2021 pour l’Insee

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
Alors que le gouvernement fait preuve de prudence dans ses prévisions de croissance, tablant sur un minimum de 5% en 2021, la Banque de France avait relevé, en juin 2021, la sienne à 5,75%. L’Insee apparaît désormais comme plus optimiste que les deux autres, affichant une croissance attendue à 6% grâce à une reprise de l’économie et une confiance accrue des ménages et des entreprises.

Dans sa note de conjoncture de juillet 2021, l’Institut de statistiques dévoile en effet que « tant les chefs d’entreprises que les ménages semblent balayer les doutes qui peuvent subsister quant à l’éventuelle persistance de la pandémie et des mesures de restrictions ». La consommation devrait donc être au rendez-vous, ce que semblent confirmer les premiers chiffres post-déconfinement, et l’activité devrait reprendre.

Le niveau d’avant-crise pas atteint en 2021

Une croissance de 6% en 2021, si elle se confirme, sera historique, mais ne suffira pas à compenser la récession de 8% qu’a connue l’économie française en 2021. L’Insee estime que « l’économie française retrouverait à peu près son niveau d’avant-crise » fin 2021, mais elle serait malgré tout encore 2 à 2,5 points « sous le niveau que l’on aurait pu attendre si la trajectoire tendancielle d’avant la crise avait pu se prolonger pendant ces deux années ».

Et, naturellement, une variable inquiète jusqu’au gouvernement : le variant Delta qui se propage. Ce dernier a conduit plusieurs villes dans le monde à réinstaurer des mesures sanitaires voire un couvre-feu. Les épidémiologistes, de leur côté, craignent une quatrième vague dès septembre 2021 en France, estimant toutefois qu’elle serait moins importante que les trois précédentes.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook