Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Cybercrime : la fraude à un milliard de dollars





Le 16 Février 2015, par

La fraude est inédite par son ampleur : une centaine d’établissements financiers et de banques ont été victimes d’une cyberattaque encore jamais vue.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La société de sécurité informatique Kaspersky Labs a mis au jour le pot aux roses, qui touche une trentaine de pays parmi lesquels la Russie, les États-Unis, l’Allemagne, la Chine, l’Ukraine ou encore le Canada. En tout et pour tout, c’est un milliard de dollars qui s’est évaporée des comptes de ces banques !

Interpol, sur le coup, reçoit l’aide des fins limiers de Kaspersky pour débusquer les pirates qui ont mis la main sur ce pactole. Il s’agirait, d’après les premiers renseignements, d’un groupe de hackers provenant de l’est de l’Europe (Russie et Ukraine), ainsi que de Chine.

Les méthodes employés, rapporte Interpol, marquent un tournant pour ce type d’infraction. Le processus mis en œuvre par les pirates relèvent d’une grande sophistication, qui leur permet de subtiliser l’argent « directement dans les banques », mais « sans avoir à viser ceux qui, au final, vont utiliser cet argent ».

Des méthodes redoutables donc, et transparentes, qui exploitent de nouvelles failles de sécurité et autres brèches dans les systèmes utilisés par les établissements bancaires. Et l’attaque se poursuit à l’heure actuelle.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cybercrime

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook