Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Cybermalveillance : les Français en quête d'assistance





Le 8 Mars 2022, par Aurélien Delacroix

La plateforme gouvernementale chargée de l'assistance en cas de cybermalveillance a rendu son rapport pour 2021. Elle relève une explosion des tentatives de hameçonnage, qui cherchent à voler des informations confidentielles.


Un bilan en forte augmentation

Les cas d'attaques informatiques se sont multipliées l'an dernier, à moins que les Français se montrent de plus en plus méfiants envers les messages reçus en ligne ou sur leurs smartphones. Quoi qu'il en soit, la plateforme cybermalveillance.gouv.fr, qui porte assistance aux victimes d'attaques informatiques, a rendu un bilan 2021 montrant une forte augmentation des demandes de soutien. En 2021, ce sont plus de 173.000 demandes qui ont été enregistrées, soit 65% de plus que l'année précédente.

Les particuliers représentent l'écrasante majorité des demandes d'assistance : ils sont 90% à avoir demandé de l'aide à la plateforme. 8% provenaient des entreprises (10.300), 2% de collectivités et d'administrations (2.100). Cybermalveillance.gouv.fr tire la sonnette d'alarme concernant le phénomène du hameçonnage, ou encore « phishing » : il s'agit d'un ensemble de techniques visant à soutirer aux victimes des informations confidentielles, comme par exemple les données bancaires.

Le hameçonnage, toujours plébiscité par les cybercriminels

Les cas de hameçonnage ont représenté 31% des recherches d'assistance, un chiffre en hausse de 143% par rapport à 2020. Cette pratique est « largement plébiscitée par les cybercriminels », souligne la plateforme, ils multiplient les tentatives via, par exemple, de faux messages des impôts ou des banques. Les faux SMS de livraison de colis ont également le vent en poupe : ces escroqueries surfent sur la popularité du commerce en ligne, qui a explosé depuis le début de la crise sanitaire.

Le piratage de comptes en ligne est lui aussi toujours en vogue chez les criminels, il représente 19% des recherches d'assistance pour les particuliers, soit 58% de plus en un an. Les fraudes aux supports techniques arrivent en troisième position avec 13% des recherches (+18%). La plateforme relève aussi la forte hausse (+200% !) de l'infraction aux données personnelles, qui pèse 9% des recherches d'assistance.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook