Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, une carte à jouer pour l’Europe





Le 8 Juillet 2018, par

L’Europe pourrait tirer son épingle du jeu de la guerre commerciale qui est en train de se profiler entre les États-Unis et la Chine, estime Christine Lagarde.


Lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a expliqué que l’Europe avait la possibilité de jouer un rôle stratégique dans la guerre commerciale qui se met en place suite à la fermeture protectionniste impulsée par l’administration Trump. « Dans le rapport de force qu'on voit se profiler entre les Etats-Unis d'une part et la Chine de l'autre, qui représentent deux formes complètement différentes d'un même élan capitalistique, l'Europe peut jouer une carte tout à fait particulière », a expliqué Christine Lagarde.

Cette carte, l’Europe doit la jouer « unie », car le rapport de force se crée avec au milieu « quelqu’un, l'Europe, sans qui l'un ou l'autre des deux pouvoirs n'a pas suffisamment de levier sur l'autre ». De fait, la balance du pouvoir est entre les mains du vieux continent : « L'Europe est stratégique pour l'un comme pour l'autre », tout particulièrement dans le domaine de l’économie et du commerce, estime-t-elle. Lorsqu’ils sont unis, les Européens ont une « véritable voix au chapitre ».

L’Union européenne doit être « un acteur de son destin en même temps qu'une source d'inspiration pour beaucoup d'autres pays du monde », assure Christine Lagarde. Elle se réjouit de la participation de l’UE à un sommet qui se tiendra à Pékin les 16 et 17 juillet. La Chine et l’Europe ayant montré l’intention de défendre le multilatéralisme, c’est peut-être le début de la création d’un axe entre Bruxelles et Pékin contre Washington.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fmi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook