Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, une carte à jouer pour l’Europe





Le 8 Juillet 2018, par

L’Europe pourrait tirer son épingle du jeu de la guerre commerciale qui est en train de se profiler entre les États-Unis et la Chine, estime Christine Lagarde.


Lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) a expliqué que l’Europe avait la possibilité de jouer un rôle stratégique dans la guerre commerciale qui se met en place suite à la fermeture protectionniste impulsée par l’administration Trump. « Dans le rapport de force qu'on voit se profiler entre les Etats-Unis d'une part et la Chine de l'autre, qui représentent deux formes complètement différentes d'un même élan capitalistique, l'Europe peut jouer une carte tout à fait particulière », a expliqué Christine Lagarde.

Cette carte, l’Europe doit la jouer « unie », car le rapport de force se crée avec au milieu « quelqu’un, l'Europe, sans qui l'un ou l'autre des deux pouvoirs n'a pas suffisamment de levier sur l'autre ». De fait, la balance du pouvoir est entre les mains du vieux continent : « L'Europe est stratégique pour l'un comme pour l'autre », tout particulièrement dans le domaine de l’économie et du commerce, estime-t-elle. Lorsqu’ils sont unis, les Européens ont une « véritable voix au chapitre ».

L’Union européenne doit être « un acteur de son destin en même temps qu'une source d'inspiration pour beaucoup d'autres pays du monde », assure Christine Lagarde. Elle se réjouit de la participation de l’UE à un sommet qui se tiendra à Pékin les 16 et 17 juillet. La Chine et l’Europe ayant montré l’intention de défendre le multilatéralisme, c’est peut-être le début de la création d’un axe entre Bruxelles et Pékin contre Washington.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fmi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook