Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dans sept ans, des voitures électriques moins chères que les voitures traditionnelles ?





Le 25 Mars 2018, par

Les voitures électriques font la une de l'actualité, les constructeurs nouveaux comme installés depuis des années veulent se lancer ou ont déjà des véhicules à leur catalogue. Les automobilistes aussi voudraient profiter de cette révolution, mais pour la grande majorité les prix restent trop élevés.


Et si, un jour, les voitures électriques étaient vendues au même prix, voire moins cher, que leurs équivalentes équipés de moteurs traditionnels ? Ce n'est pas une vue de l'esprit : selon l'agence Bloomberg News Energy Finance, les véhicules électriques de type « petite citadine » seront moins onéreuses que les voitures de même catégorie à propulsion thermique. La parité des prix devrait être atteinte en 2024 ; les tarifs baisseraient ensuite pour les voitures électriques pour les placer sous les prix des voitures traditionnels.

Le principal poste de dépense dans une voiture électrique, c'est sa batterie lithium-ion. Les prix de ce composant, qui représente deux cinquième des coûts d'un tel véhicule, pourraient baisser de 67% d'ici 2030. Les capacités de production en hausse, les investissements toujours plus massifs dans le secteur du lithium-ion, et la demande toujours plus importante des marchés américain, européen et asiatique sont parmi les facteurs à même de réduire l'étiquette tarifaire sur les voitures électriques. Sans oublier la volonté des pays et des métropoles qui souffrent de la pollution : tout le monde a intérêt à réduire les particules fines expulsées par les moteurs à propulsion thermique.

Il reste par contre un point en suspens : le coût des matières premières. Avec une demande  plus forte, les prix des composants indispensables qui entrent dans la composition d'une batterie lithium-ion vont augmenter, à moins de trouver toujours plus de sources d'extraction de graphite, de lithium et de manganèse. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook