Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

De 5 000 à 7 000 suppressions de postes chez Volkswagen





Le 13 Mars 2019, par La Rédaction

La transition de Volkswagen vers l’électrification de ses véhicules passe par une coupe claire qui sera douloureuse pour les effectifs du groupe automobile.


Le groupe industriel allemand a annoncé ce mercredi une coupe dans ses effectifs : ce sont de 5 000 à 7 000 postes qui disparaîtront à l’horizon 2023. Cette annonce intervient alors que Volkswagen s’est déjà engagé sur la voie d’une restructuration de grande ampleur : d’ici 2020, l’entreprise compte réaliser 3 milliards d’euros d’économies en parvenant à un solde de 21 000 suppressions de postes dans le monde. Les destructions d’emplois annoncés ce jour seront réalisés par le biais du non remplacement de départs à la retraite. 

Volkswagen justifie ces suppressions de postes par la nécessité de financer ses projets de voitures électriques et autonomes. Un chantier industriel de très grande ampleur qui va nécessiter des investissements colossaux : le groupe va mettre 19 milliards d’euros sur la table pour cette transition, alors qu’il voulait mobiliser à l’origine 11 milliards d’euros. Si Volkswagen a besoin de réaliser des économies, la société doit aussi embaucher pour atteindre ses objectifs : 2 000 postes seront donc créés dans les secteurs du développement logiciel et dans l’électronique.

Herbert Diess, le patron de Volkswagen, l’a encore assuré : il n’est pas question de licencier. La direction et les syndicats ont signé un accord selon lequel la situation de l’emploi est garantie jusqu’en 2025. Cela n’empêchera pas la suppression de postes par d’autres moyens. Le constructeur automobile a précédemment annoncé qu’il souhaitait mettre sur la route 70 modèles électriques d’ici 2028.



Tags : Volkswagen

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook