Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

De moins en moins d'emplois aidés





Le 8 Octobre 2018, par

Le gouvernement voulait mettre le holà sur les emplois aidés : cette stratégie fonctionne parfaitement à en croire les chiffres de la Dares, attaché au ministère du Travail puisque ces emplois aidés ont reflué de 339 000 sur un an.


Fin juin, on comptait 280 000 salariés bénéficiant d'un contrat aidé. Sur un an, la baisse est très importante, avec 339 000 contrats aidés en moins, soit une chute de 22,3%. Parmi les types de contrats particulièrement touchés, les aides à l'embauche ciblée recule de 38,5%, les contrats aidés de 41%. Toujours selon les chiffres de la Dares, les jeunes en emploi d'avenir sont 8 000 de moins au second trimestre (46 000 sur un an). Le nombre de contrats en contrat unique d'insertion ou contrat emploi d'avenir chute de 44 000 au deuxième trimestre (162 000 sur un an).

La baisse des contrats aidés touche tout particulièrement les plus jeunes (moins de 26 ans) et les plus âgés (plus de 55 ans). Des catégories où le chômage sévit plus qu'ailleurs. Le paradoxe ici, c'est que le gouvernement cherche justement à réduire le chômage qui est toujours aussi important malgré la reprise de l'économie. Mais la réduction du nombre d'emplois aidés, c'est aussi un moyen de baisser la dépense publique…

La chute importante des contrats aidés n'est pas compensée par les contrats en alternance. Ils étaient fin juin 631 000 à en bénéficier, un chiffre quasi-stable. Sur un an, ils ont augmenté de 4,1%, soit 25 000 personnes de plus : 15 000 contrats d'apprentissage supplémentaires (+3,7%) et contrats de professionnalisation (+4,8%). La Dares dénombre 228 000 demandeurs d'emploi en formation, soit 11,8% de moins qu'en juin de l'année dernière.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : emploi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook