Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

De nouvelles aides à prévoir pour Air France ?





Le 8 Avril 2021, par La rédaction

L'État français n'en a peut-être pas fini avec les aides à Air France, a expliqué Bruno Le Maire cette semaine. La compagnie aérienne a pourtant bénéficié des grandes largesses des pouvoirs publics.


Des milliards d'euros d'aides

L'an dernier, peu de temps après le déclenchement de la crise sanitaire, Air France a bénéficié d'une aide de 7 milliards d'euros de la part de l'État français, sous la forme de prêts bancaires garantis et de prêts directs. Constatant que la reprise du trafic aérien n'est pas pour tout de suite, l'entreprise a obtenu une recapitalisation cette semaine : 3 milliards d'euros de prêts seront reconvertis en fonds propres, avec en plus une nouvelle levée de fonds d'un milliard d'euros. Ce faisant, l'État monte au capital d'Air France, passant de 14% à 30%.

Bruno Le Maire, devant les caméras de Bloomberg TV, a convenu que ce soutien public ne serait peut-être pas suffisant, même s'il espère que « ce sera le cas ». Le ministre de l'Économie attend de voir la situation du secteur aérien dans les prochains mois. « Mais je ne dirai pas que c'est la dernière aide que nous octroyons à Air France », a-t-il ajouté. Dans ces conditions, il n'est pas impossible que la compagnie franco-néerlandaise bénéficie d'un nouveau coup de pouce à l'avenir.

Des comptes dans le rouge

En tout, Air France-KLM a obtenu 10 milliards d'euros d'aides l'an dernier, 7 milliards de la France et 3 milliards des Pays-Bas. L'entreprise a affiché en 2020 des pertes record de 7,1 milliards d'euros, et au premier trimestre 2021, la perte d'exploitation devrait s'établir à 1,3 milliard. La trésorerie a fondu d'un milliard d'euros entre la fin du mois de décembre et la fin janvier.

Et le trafic aérien ne reprendra pas avant plusieurs années, prévoient les spécialistes du secteur. L'Europe n'est pas en avance sur la campagne vaccinale en comparaison des États-Unis ou du Royaume-Uni. En attendant que la crise sanitaire passe, Air France fait le dos rond en comptant sur ses actionnaires de référence.



Tags : Air France

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook