Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Défense : les opérations extérieures de l’armée ont coûté 1,1 milliard d’euros à la France





Le 2 Octobre 2014, par

Soit plus du double du budget alloué pour les opérations extérieures (Opex) de l’Armée française en 2014, selon Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.


@Shutter
@Shutter

Le budget de la Défense pour les opérations extérieures en 2014 a dérapé. D’après Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, le coût total des Opex militaires cette année s’élève à 1,1 milliard d’euros. Un problème lorsque la dotation de l’Etat pour ce genre de missions s’élève pour 2014 à 450 millions d’euros. Un montant qui devrait être renouvelé l’an prochain.

 

Interrogé par la Commission de la Défense de l’Assemblée nationale, le ministre de la Défense a déclaré que « la consommation effective au titre des surcoûts Opex s’élevait à 743 millions d’euros (680 millions au 31 juillet) et que le surcoût prévisionnel total devrait avoisiner 1,1 milliard d’euros en 2014 ». 

 

Les soldats seront sans doute heureux de savoir qu’au-delà de cette somme allouée chaque année pour les Opex, les opérations extérieures non budgétisées bénéficient d’un financement interministériel, ce qui ne pèse donc pas sur les comptes de la Défense. C’est bien le moins après les nombreuses coupes budgétaires que subissent depuis des années les armées françaises. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook