Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Déficit commercial record en 2021





Le 9 Février 2022, par Aurélien Delacroix

Un record en la matière : la France a enregistré le pire déficit commercial de son histoire en 2021 avec un solde négatif de près de 85 milliards d'euros. En cause : les prix de l'énergie.


Une conjoncture compliquée pour la balance commerciale

La crise sanitaire a eu un effet grossissant sur le déficit commercial de la France. À commencer par les champions habituels de l'export qui ont l'an dernier accusé le coup, comme c'est le cas pour l'aéronautique. Les exportations de la filière française n'ont été qu'à 57% de son niveau d'avant la pandémie, a rappelé le ministère du Commerce extérieur. Paradoxalement, le rebond très fort de l'économie hexagonale a aussi eu un impact important.

La croissance de 7% enregistrée l'an dernier a « influé sur les importations de biens de consommation, d’outils industriels produits à l’étranger », a expliqué Franck Riester, le ministre en charge du dossier. Des importations qui sont d'ailleurs plus élevées que les exportations : +18,8% en 2021, alors qu'elles avaient plongées de 13% en 2020. Les exportations ont augmenté de 17% l'an dernier, après avoir encaissé une chute de 15,8% l'année précédente.

Excédent commercial pour les services

Et puis il y a la question énergétique. La dégradation de la balance commerciale est le produit de l'alourdissement de la facture énergétique de 17,9 milliards, selon le ministre. Le résultat, c'est un déficit commercial à hauteur de 84,7 milliards de dollars en 2021. Le pire jamais enregistré par la France. Il bat le précédent record de 2011, où le solde négatif entre importations et exportations avait été de 75 milliards d'euros.

Toutefois, Franck Riester a voulu faire contre mauvaise fortune bon cœur, en soulignant la bonne santé du secteur des services, excédentaire de 36,2 milliards d'euros. Le ministre a souligné qu'il était important de regarder le tableau de l'activité commerciale dans son ensemble, car tout n'allait pas si mal et que ce déficit est le résultat d'une conjoncture défavorable.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook