Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Déficit : le PS demande à l’UE d’exclure les dépenses militaires des comptes publics





Le 11 Août 2014, par

Pour le Parti socialiste, cela ne fait aucun doute, le programme de réduction du déficit public est biaisé par les dépenses militaires. Invité de RTL lundi 11 août, il a déploré que l’Union européenne prenne les dépenses militaires liées à la défense « des valeurs européennes » dans les comptes publics de la France.


@Shutter
@Shutter

C’est un fait. Pour calculer les déficits publics de ses Etats-membres, l’Union européenne prend en compte tous les postes de dépenses d’un pays, et les rapportent aux recettes. Et qui dit tous les postes de dépenses, dit même les dépenses militaires, qui sont par nature, évidemment fort élevées. En France par exemple, malgré le faible taux de croissance, les dépenses militaires se sont maintenues en l’an dernier, inférieures de seulement 4 % par rapport à 2008, au début de la crise.

 

Pour Olivier Faure, porte-parole du Parti socialiste, l’Union européenne se rend coupable d’un « double manquement ». Tout d’abord car elle ne soutient pas la France dans ses interventions militaires extérieures, comme au Mali et au Moyen-Orient. Ensuite car elle ne tient pas compte du coût de ces interventions pour calculer le plafond imposé pour le déficit public.

 

A l’heure où la France hésite encore à intervenir militairement en Irak pour venir en aide aux Chrétiens persécutés, Olivier Faure indique que « la France ne va pas s’engager seule partout ». Sous-entendu, il faut que les autres pays d’Europe prennent le relais. Prenant appui sur l’histoire militaire de la France, Olivier Faure reproche enfin à l’Europe d’exiger « de la France des déficits qui n’intègrent pas que la France se bat pour les valeurs européennes contre le terrorisme ».

 

Une manière également de se dédouaner de l’objectif d’un déficit à 3 % du PIB, imposé par Bruxelles, et que le gouvernement actuel semble avoir bien du mal à tenir…



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook