Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dépenses en vêtements et chaussures : les consommateurs français sous la moyenne européenne





Le 23 Février 2018, par

Les consommateurs français consacrent un petit budget pour leurs vêtements, d'après des données publiées par Eurostat. Bien moins en tout cas que la moyenne de l'Union européenne.


Selon l'institut européen de la statistique, la dépense totale des consommateurs français en vêtements et en chaussures a représenté 3,8% de leur budget annuel en 2016. On est très loin de la moyenne européenne, qui s'établit à 4,9%. Les Français sont donc très loin de jouer les premiers rôles dans ce domaine : les Grecs font aussi bien (ou aussi peu) avec 3,8% eux aussi ; la Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie et la République Tchèque consacrent encore moins d'argent pour leurs dépenses en vêtements et chaussures.

À l'autre bout du spectre, les consommateurs estoniens consacrent 6,8% de leurs dépenses totales à ces produits. Ils sont suivis par les Portugais (6,3%), les Italiens (6,2%) et les Autrichiens (6,1%). Le dépense pour ce poste s'élevait à 395,4 milliards d'euros en 2016, soit 800 euros pour chaque habitant de l'Union européenne. Mais comme on l'a vu, l'enveloppe varie considérablement d'un pays à un autre. On pourrait penser que les aléas climatiques pourraient peser sur la taille du budget consacré aux vêtements et aux chaussures, ou encore que plus le pays est riche, on dépense moins dans ce domaine.

Mais ces raisons sont balayées d'un revers de la main par ces chiffres. La seule qui vaille visiblement, c'est le besoin du paraître qui diffère d'un pays à un autre… Pour ce qui concerne la France elle-même, la part des dépenses consacrées à ce poste budgétaire a fondu avec les années : en 1960, elle était de 11,8%, contre 3,8% en 2016. Les soldes peuvent également peser sur les dépenses : les consommateurs français seraient plus enclins à dépenser durant ces périodes qu'ailleurs dans l'année.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook