Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dernière campagne d'imposition avant le prélèvement à la source





Le 10 Avril 2018, par Olivier Sancerre

C'est ce mardi 10 avril que débute la campagne de déclaration d'impôt sur le revenu 2018, avant le « big bang » fiscal de 2019 qui verra la mise en place du prélèvement à la source qui interviendra, si tout va bien, dès le 1er janvier prochain.


La télédéclaration est obligatoire pour les foyers fiscaux au-delà d'un plancher de 15 000 euros par foyer fiscal pour 2018. L'an dernier, ce plancher avait été fixé à 28 000 euros ; cette baisse va pousser beaucoup plus de contribuables à télédéclarer leurs revenus. D'ici 2019, cette obligation s'imposera à tous, exception faite des personnes âgées et celles qui ne pourront réaliser leur déclaration en ligne faute d'internet. En tout, ce sont 37 millions de foyers fiscaux qui devront, cette année, télédéclarer leurs revenus ou renvoyer la pré-déclaration reçue par courrier.

Un premier bug a d'ailleurs frappé 2% environ des déclarations pré-remplies : celles-ci présentent des montants sous-évalués en raison d'un défaut de transmission de données. 500 000 foyers fiscaux environ sont touchés. Selon la Direction générale des finances publiques, le problème a été identifié et résolu, et les déclarations internet ont été rectifiées ; les déclarations papier qui seront reçues aux alentours du 15 avril seront suivies par un rectificatif quelques jours plus tard. La direction générale demande aux contribuables de « les vérifier quoi qu'il arrive, afin de les compléter le cas échéant ».

Par ailleurs, cette campagne annonce le prélèvement à la source. À la fin de leur déclaration en ligne, les contribuables découvriront le taux de prélèvement que l'administration transmettra aux employeurs et aux caisses de retraite. Ces derniers sont chargés de la collecte de l'impôt. Les contribuables pourront demander un taux différencié : les couples peuvent décider de ne pas être prélevés au même taux, et il est possible aussi de demander un taux neutre. Ils devront alors régulariser chaque année leur situation fiscale.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook