Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des boutiques La Redoute au sein des Galeries Lafayette





Le 1 Avril 2019, par François Lapierre

La Redoute et les Galeries Lafayette poursuivent leur rapprochement : une cinquantaine de « corners » de la Redoute vont ainsi apparaitre dans les magasins de l’enseigne de grande distribution.


La Redoute veut se faire une place dans les grands magasins physiques des Galeries Lafayette. Le célèbre vendeur en ligne et sur catalogue va ouvrir plus de 50 points de vente dans les magasins de son partenaire. Jean-Philippe Sloves, directeur de la communication de La Redoute, précise que 33 de ces « corners » physique seront dédiés au prêt-à-porter, 20 à la décoration de la maison. Ils seront créés d’ici la fin de cette année, assure-t-il encore. C’est un retour aux sources pour La Redoute, dont le réseau a compté jusqu’à 600 points de vente jusqu’en 2009.

Ce rapprochement a beaucoup de sens pour les Galeries Lafayette, qui ont acquis 51% du capital de La Redoute en 2017. « Nous accélérons notre développement adossés au groupe Galerie Lafayette et ouvrons cette année plus de 50 showroom connectés en Mode et Maison », indique Nathalie Bella, directrice générale de la marque. Depuis le mois dernier, plusieurs espaces ont déjà été implantés, avec l’objectif avoué de d’aider à atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2021.

Ces « corners » doivent accélérer la croissance du distributeur. Le rapprochement entre les deux entreprises, qui sera complété en 2021 avec 100% du capital de La Redoute aux mains des Galeries Lafayette, doit permettre de générer 5,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en cumulé dès l’année prochaine. Les deux sociétés conservent toutefois leur autonomie, chacune disposant de son propre plan de développement qui n’empêche pas le travail en commun sur certains projets.

 



Tags : La Redoute

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook