Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des centaines d’emplois supprimés à la Société générale





Le 23 Février 2019, par François Lapierre

La Société générale veut réaliser des économies sur son activité de banque de financement et d’investissement. Ce sont 1 500 postes qui seraient concernés.


Selon Le Figaro, la Société générale entend supprimer 1 500 postes dans son activité de banque de financement et d’investissement (BFI). Cela représente 7,5% de la masse salariale de ce pôle présent dans une quarantaine de pays. Mais c’est en France que la coupe devrait être la plus sérieuse, avec plus de 700 emplois menacés. Les syndicats ne connaîtront les détails de cette restructuration que dans quatre à huit semaines. Mais d’ores et déjà, on sait comment les salariés concernés seront traités.

 

La Société générale respectera les dispositions du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), qui stipule qu’un salarié licencié doit recevoir un mois de salaire pour chaque semestre d’ancienneté. Les salariés ayant plus de 20 ans d’ancienneté bénéficieront de la prise en compte des deux dernières années d’activité. En France, la Société générale a engrangé des bénéfices de 3,9 milliards d’euros l’an dernier. 

 

L’établissement bancaire avait prévenu de sa volonté de restructurer sa banque de financement et d’investissement début février, à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels. L’objectif est de fusionner les activités de marché, comme à la Deutsche Bank, afin de réaliser des économies sur les coûts de 500 millions d’euros d’ici 2020.





Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook