Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des commerçants excédés par les Prime Days d'Amazon





Le 15 Juin 2021, par Olivier Sancerre

Le « match » est truqué pour les commerçants auteurs d'une tribune contre Amazon. Le collectif « Sauvons nos commerçants » dénoncent les deux jours Prime de promotions du géant américain qui auront lieu quelques jours avant le lancement des soldes en France.


500.000 commerçants montent au créneau

Les 21 et 22 juin se tiendront les « Prime Days », deux jours de promotions intenses sur Amazon. Un rendez-vous annuel désormais bien ancré chez les consommateurs en ligne, bien que les dates ne soient pas gravées dans le marbre. La période de rabais organisée par le géant du commerce en ligne provoque un coup de sang de la part du collectif « Sauvons nos entreprises », qui regroupe 500.000 commerçants et plus d'un million de salariés.

Dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche, le collectif déplore la « provocation » d'Amazon, alors que les soldes d'été débuteront cette année le 30 juin. « En captant un maximum de clientèle et de pouvoir d’achat avant que les consommateurs ne soient autorisés à profiter des soldes chez leurs commerçants, Amazon brise ce moment attendu par les commerces physiques pour écouler leurs stocks accumulés durant le confinement et refaire leur trésorerie », expliquent les commerçants.

Nouvelle règle de TVA le 1er juillet

La tribune, baptisée « Le match truqué d'Amazon », s'interroge sur la date choisie par le groupe américain. Habituellement, les Prime Days ont lieu courant juillet mais les commerçants soupçonnent Amazon d'avoir voulu se soustraire à la nouvelle réglementation européenne sur la TVA. Celles-ci entre en vigueur le 1er juillet : sont concernées les entreprises dans l'Union européenne et en dehors qui vendent des services et des marchandises en ligne à des consommateurs européens.

C'est la raison pour laquelle le collectif demande au ministère de l'Économie une équité de traitement entre toutes les formes de commerce. Ce collectif sera-t-il entendu ? Bercy a beaucoup fait pour les commerçants, très touchés par la crise sanitaire alors qu'Amazon a au contraire confirmé sa position auprès des consommateurs français. 



Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook