Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des coupures d'électricité possibles en février prochain





Le 19 Novembre 2020, par Olivier Sancerre

Gare aux coupures d'électricité en février prochain ! C'est en effet une des solutions envisagées par RTE, le gestionnaire du réseau français à haute tension, en cas de trop forte consommation d'électricité.


Hiver difficile

Comme tous les ans, l'hiver va fortement peser sur la consommation d'électricité, mais la situation sera particulière pour la saison 2020/2021 : la crise sanitaire a bousculé le calendrier de la maintenance du parc de réacteurs nucléaires, qui par ailleurs s'est réduit. C'est pourquoi RTE, qui gère le réseau français à haute tension, va faire preuve d'une « vigilance particulière ». Durant une conférence de presse, le patron de RTE Xavier Piechaczyk a décrit la situation à venir : « un mois de décembre plus serein que prévu, un mois de janvier normalement tendu en cette période statistiquement la plus froide de l'année et enfin un mois de février difficile ».

L'épidémie de coronavirus a des conséquences importantes sur la maintenance des réacteurs nucléaires, sur lesquels la France fait reposer une grande partie de son autonomie énergétique. En février prochain, le pays devra composer avec davantage de réacteurs à l'arrêt qu'à l'habitude. Un risque « accru » par rapport aux précédentes années, souligne Xavier Piechaczyk.

La maintenance perturbée par la crise sanitaire

La France peut toujours importer de l'électricité de pays voisins, et d'autres leviers existent pour éviter un « black out » comme par exemple demander l'arrêt de l'activité chez les industriels grands consommateurs d'énergie, ou encore une baisse de la tension dans le réseau de distribution. « Ce qui poserait problème serait une vague de froid durable, particulièrement intense, ou alors une vague de froid combinée à d'autres facteurs défavorables comme une absence de vent », précise le patron de RTE.

En tout dernier recours, le gestionnaire pourrait aussi procéder à des coupures temporaires et localisées afin de soulager le réseau électrique. Mais ce serait dans le pire des cas et bien sûr, c'est ce que souhaite éviter RTE. Mais la possibilité est là.



Tags : rte

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook