Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des députés veulent interdire les vols domestiques intérieurs





Le 2 Juin 2019, par François Lapierre

La Loi d’orientation des mobilités (LOM) sera examinée à l’Assemblée nationale à partir de ce lundi. Parmi les propositions qui seront discutées, celle visant à supprimer les vols court-courrier fait débat.


Delphine Batho, députée non-inscrite et ancienne ministre de l’Écologie, a expliqué au Journal du Dimanche que l’existence de dessertes aériennes sur des lignes comme Paris-Marseille ou Paris-Bordeaux n’avait « aucune justification ». « Ces parcours se font très facilement en train », indique-t-elle. Avec un groupe de députés, elle propose donc d’en finir avec les vols intérieurs domestiques pour lesquels il existe une liaison en train de moins de cinq heures. Un amendement à la loi d’orientation des mobilités a été déposé dans ce sens. Sera-t-il voté par l’Assemblée nationale ?

Cette proposition vise à réduire la pollution du trafic aérien, bien plus importante que celle émise par les trains : un vol entre Paris et Bordeaux (une heure) émet ainsi 72,4 kg de CO2 par passager, contre 1,394 kg pour la même liaison en train (deux heures). La différence est de taille : le trajet en train émet 52 fois moins de CO2 que l’avion... François Ruffin, député France insoumise, propose lui d’interdire les vols s’il existe une liaison ferroviaire longue de seulement 2h30 de plus. Ce sont 72 vols quotidiens qui pourraient être supprimés de la sorte.

Delphine Batho veut également interdire la publicité pour les transports aériens : « L’arrivée des compagnies low-cost et les systèmes de promotions permettent des prix très bas. C’est totalement aberrant », pointe-t-elle. Des amendements pour imposer une taxation du kérosène et des billets d’avion ont également été déposés.





1.Posté par Kramer Pasquier le 02/06/2019 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La démarche durable est certes louable, ne perdons pas de vue que le train, ou plus généralement l'électricité, n'est pas sans conséquences sur la pérennité de notre planète
https://www.irsn.fr/dechets/dechets-radioactifs/Pages/gestion-stockage-dechets-radioactifs.aspx

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook