Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des dividendes records pour les actionnaires du CAC 40





Le 9 Janvier 2019, par Paul Malo

Finie la crise : les grandes entreprises du CAC 40 ont versé 57,4 milliards d'euros à leurs actionnaires en 2018.


2017, meilleure année depuis dix ans pour le CAC 40

C’est du jamais vu depuis dix ans : les entreprises du CAC 40 ont augmenté de plus de 12% les dividendes et les rachats d'actions en 2018, pour le plus grand bonheur de leurs actionnaires. Il aura donc fallu une décennies pour que les géants du CAC 40 se remettent effectivement de la crise financière et reconstituent leurs marges et leur niveau de dividendes.

Au total, 57,4 milliards d'euros auront été redistribués aux actionnaires du CAC 40, dont 10,9 milliards de rachat d'actions. Cela représente une hausse de 12,8 % sur un an et de 62 % par rapport au plus bas du marché, en 2009. En 2017, année de référence pour les versements de dividendes en 2018, le CAC 40 a réalisé sa meilleure année depuis dix ans,  avec 92 milliards d'euros de bénéfices. 100% des groupes  de l'indice boursier parisien ont versé un dividende. Seul vrai bémol dans ces bonnes nouvelles : alors que le résultat net courant du CAC 40 a augmenté de 18%,  le montant des dividendes versé n'a quant à lui augmenté que de 4,96 %.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook