Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des dividendes records versés aux actionnaires au premier trimestre





Le 25 Mai 2023, par Aurélien Delacroix

Le premier trimestre de 2023 a enregistré une progression notable des dividendes versés aux actionnaires, qui ont augmenté de 12% pour atteindre un nouveau record de 327 milliards de dollars. Les groupes automobiles ont joué un rôle crucial dans ce phénomène.


Hausse exceptionnelle des dividendes

L'étude récente de Janus Henderson, un gestionnaire d'actifs, révèle que les versements aux actionnaires ont atteint 326,7 milliards de dollars entre janvier et mars 2023. Cette croissance, qui fait suite à un record déjà établi en 2022, est due principalement aux contributions des banques, des producteurs de pétrole et des constructeurs automobiles. Ces derniers ont compensé le déclin des bénéfices des groupes miniers.

Les versements exceptionnels de dividendes ont également été un facteur déterminant de cette hausse, atteignant 28,8 milliards de dollars au premier trimestre, leur deuxième niveau le plus élevé jamais enregistré. Ford et Volkswagen ont joué un rôle de premier plan, représentant près d'un tiers des dividendes exceptionnels de ce trimestre. Les versements du secteur automobile ont été dix fois plus importants qu'à la même période l'année dernière.

En France, les gros versements des champions du luxe

Volkswagen a marqué les esprits au premier trimestre en versant un dividende extraordinaire de 6,3 milliards de dollars. Le champion des dividendes du premier trimestre a toutefois été le groupe danois de transport maritime Moller Maersk, qui a distribué 11,7 milliards de dollars, dont plus de la moitié sous forme de dividende exceptionnel. En France, les groupes de luxe Hermès et Kering ont contribué à une croissance de 11,6 % des dividendes, hors exceptionnels, portant le total des versements des sociétés françaises à 3 milliards de dollars.

Janus Henderson a revu à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2023, anticipant désormais que les dividendes globaux s'élèveront à 1.640 milliards de dollars, soit une croissance globale de 5,2 %. C'est d'autant plus remarquable, selon le gestionnaire d'actifs, que 2022 a été une année économiquement difficile avec une inflation élevée, des taux d'intérêt en hausse et des confinements persistants liés à la COVID-19. Les rachats d'actions, autre moyen de rémunérer les actionnaires, ont également atteint un record en 2022.



Tags : dividendes

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook