Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des employés au chômage chez Pôle Emploi





Le 19 Septembre 2017, par

Le ministère de l'Économie aurait l'intention de tailler dans les effectifs de Pôle Emploi. Le Parisien révèle que Bercy planche sur ce dossier « brûlant » qui concerne les 54 000 salariés du service public de l'emploi.


Une source du quotidien explique ainsi que ce sont « plusieurs milliers de postes de cadres au sein de Pôle Emploi qui sont « dans le viseur de Bercy ». Objectif du gouvernement : économiser près de 3 milliards d'euros entre 2018 et 2022. Les personnels les plus menacés par ces coupes sombres seraient donc les cadres œuvrant au back-office, à l'ingénierie ou encore à l'analyse du marché de l'emploi. Des employés qui bénéficient de rémunérations confortables donc.

Ces postes pourraient ensuite être externalisés, explique un haut fonctionnaire, à moins d'une réorganisation en interne. Mais l'externalisation semble « plus probable ». Les intentions du gouvernement seraient de mettre en place une privatisation partielle de ce service public, qui est amené à évoluer si l'exécutif parvient à son objectif du plein emploi d'ici la fin quinquennat. Afin de ne pas brusquer les effectifs, le gouvernement pourrait y aller par étapes.

Au ministère du Travail, le cabinet de Muriel Pénicaud se contente d'annoncer des suppressions qui ne dépasseront pas les quatre chiffres l'année prochaine. Ce qui n'est pas de bon augure pour autant. Des négociations sont d'ores et déjà en cours, selon la direction de Pôle Emploi, et les craintes des syndicats sont fortes.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : pôle emploi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook