Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des essais majeurs à l'EPR de Flamanville avant la mise en service





Le 3 Octobre 2023, par Aurélien Delacroix

EDF a lancé une vaste campagne d'essais en vue de la mise en service de l'EPR de Flamanville, prévue pour 2024. Cette nouvelle phase de tests, qui intervient après une série de retards et de dépassements budgétaires, est cruciale pour l'avenir du réacteur et pour EDF.


Un pas de plus vers la mise en service de l'EPR

EDF a fait savoir en début de semaine qu'une série d'essais de grande ampleur allait débuter dans le but de préparer le démarrage de l'EPR (Réacteur pressurisé européen) de Flamanville prévu pour 2024. Ces essais, qui vont durer 10 semaines, constituent une étape cruciale avant la mise en service de ce réacteur nucléaire, maintes fois repoussée depuis sa construction en 2007. Le chargement du combustible dans le réacteur est prévu pour le premier trimestre 2024, selon le calendrier révisé en décembre 2022.

Selon EDF, plus de 4.000 critères de sûreté et de disponibilité seront testés lors de cette campagne. Deux cents salariés seront mobilisés pour ces tests qui « vont rythmer la vie sur les installations ». Il s'agit donc d'une opération d'importance pour le site et pour l'entreprise, qui se prépare à un événement longuement attendu.

Une histoire marquée par des retards et des coûts en hausse

Les travaux de construction de l'EPR de Flamanville ont été entachés de nombreux retards et dépassements budgétaires. Un nouveau report de six mois a été annoncé en décembre 2022, portant le total des retards à 12 ans. Quant aux coûts, ils ont explosé pour atteindre 13,2 milliards d'euros, contre un budget initial de 3,3 milliards. Ces contraintes ajoutent une pression supplémentaire sur EDF pour réussir cette nouvelle phase de tests et pour respecter les nouveaux délais.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui supervise le secteur, a récemment clos une consultation publique sur la demande d'autorisation de mise en service du réacteur. Elle est actuellement en train d'analyser les commentaires recueillis et prépare une « synthèse des contributions ». Une nouvelle consultation publique sera organisée avant la mise en service effective du réacteur, et l'ASN tiendra compte des avis de l'Autorité environnementale et des collectivités territoriales.





1.Posté par denise le 03/10/2023 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'énergie ne se fabrique pas ! pour produire 1Kwh d'électricité nucléaire il faut dépenser plus de 2 Kwh de pétrole : (extraction, enrichissement, construction de toute la filière, traitement et stockage des déchets, etc ... ) !
Les centrales nucléaires ne font pas de cogénération : 70% de l'énergie est perdue sous forme de chaleur dissipée dans l'atmosphère ... Sans compter les pertes énormes sur le réseau de distribution !
Nous n'avons pas plus de pétrole que de mine d' Uranium en France ...
Les dégâts environnementaux des mines d' Uranium ne sont pas acceptables en France alors on pollue massivement ailleurs ...
Sauver le climat avec le nucléaire est un pur mensonge, sans doute le dernier de cette arnaque monumentale !
La guerre en Ukraine a clairement démontré qu'il ne fallait plus JAMAIS construire de grand centre de production (cible stratégique idéal pour bloquer un pays) mais au contraire diversifier la production le plus localement possible.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook