Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des immatriculations neuves en hausse de près de 30% en décembre





Le 5 Janvier 2020, par La rédaction

L'année automobile française s'est bien terminé. Malgré les craintes entretenues tout au long de 2019, la croissance du nombre d'immatriculations neuves a quasiment atteint 2% grâce à un mois de décembre en surchauffe.


Une croissance de 1,88% sur l'année

Le nombre d'immatriculations neuves s'est établi à 211 193 véhicules particuliers en décembre. Un volume en hausse de 27,69% par rapport à décembre 2018, qui a compté 20 jours ouvrables, contre 21 pour le dernier mois de l'année 2019. Sur l'ensemble de l'année, le marché automobile français a compté une progression des immatriculations neuves de +1,88%, une performance compte-tenu que le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles) tablait plutôt sur une stagnation des ventes. Le mois de décembre a permis de « sauver » l'année, la baisse cumulée des onze premiers mois de 2019 étant de 0,25%.

L'année 2019 a été compliquée pour les constructeurs. Il a d'abord fallu se plier aux nouveaux normes d'homologations européennes WLTP plus strictes. Le marché a aussi subi une baisse d'activité liée à un contexte international marqué par des tensions commerciales et les incertitudes du Brexit. Malgré une embellie printanière, les ventes sont reparties à la baisse cet été avant de se reprendre à l'automne.

Les constructeurs français au rendez-vous

2019 confirme donc une tendance à la croissance des immatriculations débutée en 2015 et qui ne se dément pas depuis. En décembre, les groupes français ont tiré leur épingle du jeu, à commencer par Renault qui enregistre une forte croissance de ses immatriculations de quasiment 30%. Le constructeur n'est toutefois pas sorti d'affaire, avec deux avertissements sur résultat en juillet et en octobre.

Le groupe PSA affiche quant à lui une hausse de ses immatriculations neuves de 6,51% au mois de décembre. L'entreprise, qui compte Peugeot, Citroën, DS et Opel/Vauxhall, devrait bénéficier de l'apport significatif des marques de Fiat Chrysler, si le processus de fusion se poursuit. Ces résultats sont de bon augure pour la suite de cette aventure industrielle.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook