Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Des milliers de vols annulés à cause d'Omicron





Le 28 Décembre 2021, par La rédaction

Les compagnies aériennes n'avaient pas besoin de ça : alors que les transporteurs subissent toujours la crise sanitaire, le variant Omicron les force à annuler des vols et à essuyer des retards.


Le trafic aérien subit Omicron de plein fouet

L'épidémie s'est rappelée au mauvais souvenir des compagnies aériennes. Alors que les entreprises pensaient avoir réussi à rebondir suite aux fermetures des frontières et aux mesures sanitaires qui ont émaillé leur activité depuis mars 2020, le variant Omicron et la cinquième vague ont fortement perturbé les vols, et cela devrait se poursuivre dans les prochains jours. 

Ce sont 7.900 vols environ qui ont été annulés à travers le monde durant le week-end de Noël, traditionnellement très chargé pour les compagnies aériennes. La pandémie a également provoqué des retards en cascade, désorganisant l'ensemble du trafic aérien mondial. Ce sont des dizaines de milliers de vols qui ont subi des retards entre vendredi et dimanche. En plus des voyageurs atteints par la contamination, les personnels navigants aussi sont touchés, réduisant ainsi les équipes à bord.

Le personnel navigant touché

United Airlines a expliqué que le pic de cas d'Omicron à travers les États-Unis a eu un impact important sur les équipages et le personnel qui gère les opérations. Des hôtesses de l'air, des stewards et des pilotes ont été contaminés par ce variant très contagieux chez Lufthansa, Delta, Alaska Airlines ou encore British Telecom.

À cela s'ajoutent des conditions climatiques qui n'ont pas arrangé les choses aux États-Unis, avec des tempêtes de neige et le froid hivernal qui compliquent les opérations. La situation ne risque pas de s'améliorer au vu de l'explosion des cas d'Omicron partout dans le monde. La désorganisation va se poursuivre dans le secteur aérien, mais il faut craindre que ce soit aussi le cas dans d'autres secteurs d'activité.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook