Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Disney perd moins d'abonnés que prévu sur le streaming, et licencie 7.000 personnes





Le 9 Février 2023, par La rédaction

Pour la première fois depuis son lancement fin 2019, le service de streaming Disney+ a perdu des abonnés. C'était prévu et ces pertes sont moins importantes qu'escompté. Mais il n'empêche, le groupe Disney va supprimer des postes.


Disney+ s'en sort avec les honneurs

Disney s'attendait à une perte d'abonnés sèche pour sa plateforme de streaming suite à la hausse du prix de l'abonnement aux États-Unis. De fait, c'est ce qui s'est passé : Disney+ a perdu 2,4 millions d'abonnés durant le quatrième trimestre 2022. Néanmoins, avec 161,8 millions d'abonnés le service demeure un solide second sur un marché dominé par Netflix (230 millions d'abonnés). Et cette perte n'est pas aussi importante que prévu.

D'ailleurs, le groupe de divertissement a réalisé un meilleur trimestre que les prévisions pour le chiffre d'affaires : 23,5 milliards de dollars. Et les pertes opérationnelles sur l'activité streaming sont moins élevées qu'attendu, même si elles représentent tout de même 1 milliard de dollars. Bob Iger, le patron de l'entreprise, a néanmoins annoncé la suppression de 7.000 postes, une décision qui n'a pas été prise « à la légère », assure-t-il. Disney emploie 190.000 personnes dans le monde, dont 80% sont à temps plein.

Rentabiliser les abonnés existants

Il s'agit pour Disney de réaliser des économies en réduisant les dépenses. Bob Iger, qui a repris son poste de PDG après l'avoir laissé à Bob Chapek en 2020, veut recentrer l'entreprise autour de la créativité pour « amener de la croissance durable et de la rentabilité pour nos activités de streaming ». Outre Disney+, la société opère également les poids lourds Hulu et ESPN+.

L'objectif est désormais moins d'engranger de nouveaux abonnés que de rentabiliser ceux existants. C'est la raison pour laquelle le prix de l'abonnement a augmenté à 10,99 $ par mois et que les services de streaming se sont lancés dans les formules avec publicité (7,99 $ par mois). Il s'agit désormais de diversifier les sources de revenus.



Tags : Disney

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook