Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Dividendes : un bon cru pour le deuxième trimestre





Le 22 Août 2016, par

Les entreprises françaises servent bien leurs actionnaires. Très bien même, à en croire le dernier indice Henderson Global Dividend Index, qui mesure depuis 2009 les dividendes mondiaux.


L’index annonce qu’au deuxième trimestre, les dividendes versées par les entreprises françaises à leurs actionnaires ont progressé de 11,2%. Mine de rien, c’est la troisième hausse la plus rapide au monde. L’indice Henderson indique aussi que 90% des sociétés françaises ont augmenté ou maintenu les versements à leurs actionnaires.

Si la France sert donc plutôt bien les détenteurs de capitaux, l’ensemble de l’Europe est bien orienté également. En revanche, les dividendes ont ralenti aux États-Unis, en raison principalement de la force du dollar. Ils ont même connu la hausse la plus faible depuis 2013. Il en va d’ailleurs de même du yen, la devise japonaise ayant réduit les bénéfices des entreprises de l’archipel.

Dans leur globalité, les dividendes ont progressé de 1,2% par rapport au second trimestre de l’an passé. Ils ont atteint 421,6 millions de dollars. De quo satisfaire les actionnaires donc, mais gare : les versements devraient ralentir sur les six derniers mois de l’année.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : actionnaires

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook