Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Donald Trump s'attaque encore à Amazon





Le 3 Avril 2018, par

Une des raisons pour lesquelles la Bourse américain, et par contrecoup les autres places financières partout dans le monde, sont dans le rouge ces derniers jours est simple : la diatribe de Donald Trump contre Amazon.


Le géant du commerce en ligne est dans la ligne de mire du président américain. Donald Trump voue Amazon aux gémonies sur Twitter ; à l'entendre, l'entreprise serait responsable de la désertification des commerces physiques aux États-Unis, en particulier des grandes surfaces. Le groupe ne paierait pas suffisamment d'impôts et asphyxierait les services postaux américains (USPS). Amazon représenterait rien moins que des milliards de dollars de pertes pour les caisses publiques.

Le locataire de la Maison Blanche s'est fait plus précis, en expliquant toujours sur Twitter que l'USPS perdait en moyenne 1,50 $ sur l'envoi de colis Amazon. Il reproche aussi au groupe d'avoir sous la main une armée de lobbyiste défendant bec et ongles le modèle économique d'Amazon. Si les services postaux américains relevaient leurs tarifs, les coûts de livraison d'Amazon augmenteraient de 2,6 milliards de dollars. Selon le site spécialisé Axios, Donald Trump a une dent contre le spécialiste de la distribution, pire encore, qu'il en était « obsédé ». Il avait déjà évoqué Amazon durant la campagne électorale.

Ces attaques répétées ont fait reculer le titre Amazon en Bourse, entraînant les marchés, déjà échaudés par les difficultés d'autres entreprises high-tech, dans sa chute. Mais derrière Amazon, Donald Trump vise aussi Jeff Bezos, le créateur et PDG de l'entreprise, qui est aussi le propriétaire du Washington Post. Le quotidien américain, volontiers qualifié de « fake news » par le président américain, est un de ceux qui dévoilent les coulisses de la Maison Blanche. Et c'est sans doute ce qui déplaît beaucoup à Donald Trump…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook