Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Donald Trump veut économiser sur les F-35





Le 13 Décembre 2016, par

Dans son style très inhabituel, Donald Trump s’est ouvertement plaint des dépenses « hors de contrôle » du programme de F-35. Une fois au pouvoir, le 20 janvier, il entend économiser sur les dépenses militaires.


« Des milliards de dollars peuvent être et seront économisés sur les achats militaires (et autres) après le 20 janvier », écrit le président élu sur son compte Twitter. Lockheed Martin, le constructeur de ces avions de combat, accuse le coup : son action a dévissé après les remarques de Donald Trump. Appelée à la rescousse pour expliquer les propos du futur président, l’équipe de transition a précisé que Trump voulait en faire plus pour les contribuables.

Du côté de Lockheed Martin, on temporise et on fait le dos rond. Le groupe a assuré « comprendre » les inquiétudes autour du prix de ses avions, et qu’il avait investi des millions de dollars pour en réduire les coûts. John McCain, président de la commission des Forces armées au Sénat, a tenu à rassurer ses partenaires industriels : il n’est pas question d’annuler le programme en cours. En revanche, il sera toujours possible de revoir le nombre d’avions à la baisse dans les années à venir.

Le pentagone a passé commande de 90 avions pour une facture de 7,18 milliards de dollars. Chaque F-35 coûte 102 millions de dollars, c’est 50% de moins par rapport au prix des premiers exemplaires livrés. L’objectif est d’atteindre une réduction de 60%, soit 85 millions l’unité d’ici 2019 ou 2020.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : donald trump

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook