Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Du « sur-mesure » pour le fonds de solidarité





Le 4 Mai 2021, par Olivier Sancerre

Du « sur-mesure » pour les aides aux commerces qui vont réouvrir : c'est la promesse de Bruno Le Maire alors que les professionnels s'inquiètent de ne pas pouvoir opérer leur activité à pleine capacité.


Les aides seront débranchées progressivement

Bruno Le Maire a voulu rassurer les commerçants qui craignent que l'État « débranche » trop rapidement les aides publiques. Le gouvernement s'engage à faire du « sur-mesure qui tient compte de la réalité de la situation de chacun », a-t-il annoncé au micro de RTL. Tout d'abord, le fonds de solidarité reste en place tout au long du mois de mai, même si certains types de commerces pourront rouvrir. Ensuite, le dispositif va évoluer en juin : le plafond à partir duquel il est possible de toucher le fonds de solidarité, jusqu'ici fixé à 50% de perte d'activité, saute.

Il sera donc possible de bénéficier du fonds de solidarité « quelle que soit la perte de chiffre d'affaires » pour les commerces des secteurs visés (hôtellerie, restauration, culture…). Plus besoin de justifier d'une perte de chiffre d'affaires, le dispositif viendra compenser le premier euro de manque à gagner. Le chiffre de l'indemnisation reste à déterminer entre Bercy et les professionnels, le ministre de l'Économie a bon espoir d'y arriver rapidement.

Le fonds de solidarité à la rescousse

Durant l'été, les aides vont être progressivement débranchées selon le retour à la normale. À la fin du mois d'août, le ministère de l'Économie rencontrera de nouveau les professionnels pour faire le point et décider d'une clause de revoyure pour déterminer l'évolution de la situation économique dans les secteurs qui mettront du temps avant de retrouver une activité normale.

Au-delà des aides sectorielles, Bruno Le Maire a également indiqué que la priorité du gouvernement était le décaissement de son plan de relance à 100 milliards d'euros. France Relance effectuera dans le courant de l'été une évaluation des dispositifs avec les partenaires sociaux, puis une seconde évaluation sera organisée à la rentrée pour juger des besoins nécessaires nécessitant l'apport d'argent supplémentaire dans le plan de relance.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook