Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

E. Leclerc se lance dans la distribution d’électricité





Le 23 Juillet 2018, par

C’est un nouveau marché que les enseignes E. Leclerc vont explorer : celui de la distribution d’électricité. Le remuant patron du géant de la distribution, Michel-Edouard Leclerc, a levé le voile sur cette offre dans une tribune.


Fidèle à son habitude, le PDG de l’enseigne annonce une offre d’électricité « la moins chère du marché ». Les détails seront connus d’ici septembre, mais E. Leclerc n’attendra pas pour éprouver cette nouveauté : « quelques milliers de collaborateurs et adhérents du mouvement E.Leclerc ont accepté de se porter volontaires pour rôder ce nouveau service, et nous permettre de faire les ultimes calages aussi bien techniques que dans la relation client », explique Michel E. Leclerc dans sa tribune publié sur son site internet.

L’enseigne nourrit une grande ambition dans ce secteur de la distribution d’électricité : à l’horizon 2025, son offre devra avoir séduit trois millions de clients, ce qui représente 10% du marché qui compte 32,4 millions de consommateurs. E. Leclerc veut tout simplement devenir le « fournisseur alternatif de référence ». Cette nouvelle activité baptisée Energies E. Leclerc sera opérationnel dans les un à trois jours ouvrés pour un changement de fournisseur, jusqu’à dix jours pour une première mise en service. Le changement de fournisseur sera gratuit et pris en charge entièrement par l’entreprise.

En termes de prix, Europe 1 révèle que l’offre d’électricité de E. Leclerc devrait se montrer 16% moins chère par rapport aux tarifs réglementés. Cela représentera environ 200 euros d’économies chaque année, que l’enseigne redistribuera sous forme de bons d’achat pour ses magasins. L’argent économisé reviendra donc dans les caisses du groupe de distribution ! E. Leclerc n’est pas la seule grande enseigne à se lancer sur ce marché, Cdiscount également avec GreenYellow, l’an dernier. Le nombre de clients a augmenté de 47% au deuxième trimestre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook