Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF : une amende de 1,8 million d'euros pour retard de paiement





Le 1 Août 2019, par La rédaction

Un signal fort envoyé aux mauvais payeurs : c'est ainsi que le ministère de l'Économie présente l'amende infligée à EDF en raison des retards de paiement du groupe envers ses fournisseurs.


Jamais la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) n'avait infligé une amende aussi importante pour sanctionner des retards de paiement. Elle repose sur les retards relevés entre mars et août 2017. 10% des factures épluchées (sur près de 132 000) présentaient des retards dans leur règlement. Ce sont 3 452 fournisseurs qui ont été payés avec du retard, déplore le ministère de l'Économie. Le montant total de ces factures s'élevait à 38,4 millions d'euros. Pour Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État à l'économie, cette amende est « proportionnée au montant de trésorerie immobilisé ». 

Par ailleurs, EDF va se voir retirer son label qui lui permettait, depuis 2015, de se vanter d'entretenir des relations durables et équilibrées avec ses fournisseurs. Au-delà de la somme importante, c'est toute l'image de marque d'EDF qui est dégradée. Les amendes pour non-respect des délais de paiement peuvent sont passées d'un maximum de 375 000 euros à 2 millions d'euros en 2016, avec la loi sur la transparence de la vie économique. Le ministère de l'Économie a de plus la possibilité de nommer publiquement les entreprises mauvaises payantes.

« Les grands groupes sont souvent les mauvais payeurs, alors qu’a priori ce sont ceux qui ont le moins de problèmes de trésorerie », souligne la secrétaire d'État. Le délai de paiement d'une facture ne doit pas dépasser les 60 jours à compter de sa réception, ou 45 jours après la fin du mois de livraison (30 jours dans le service public). 



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook