Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EDF va créer 15.500 postes pour muscler la filière nucléaire





Le 16 Février 2022, par Aurélien Delacroix

Emmanuel Macron ayant décidé de relancer la filière nucléaire française, il revient à EDF de mettre en musique les mesures présidentielles. Et pour cela, il faut embaucher : le groupe prévoit la création de 15.500 postes d'ici 2024.


Six nouveaux EPR

Pour faire face aux besoins grandissants du pays, Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière plusieurs mesures visant à relancer et renforcer le parc nucléaire du pays. Il souhaite tout d'abord prolonger la durée de vie des centrales existantes au-delà de 50 ans. Mais surtout, le chef de l'État a décidé la création de six réacteurs nucléaires supplémentaires de type EPR2, avec la possibilité d'en construire huit autres de plus.

Ces annonces permettent aussi à la France de respecter ses engagements climatiques. Charge désormais à EDF de mettre en œuvre ce programme ambitieux : Emmanuel Macron a d'ailleurs assuré qu'il comptait sécuriser la situation financière de l'entreprise. L'État va donc soutenir EDF, qui va donc pouvoir se lancer dans cette course. Et cela débute par une campagne de recrutement tous azimuts : l'entreprise a annoncé la création de 15.500 postes d'ici à 2024, dont 8.000 nouveaux salariés (7.000 seront en contrats à durée indéterminée), 4.000 alternants pour 2022-2023 ainsi que 3.500 stagiaires.

Priorité aux jeunes diplômés

EDF, dont les effectifs sont de 165.000 collaborateurs, compte donc embaucher l'équivalent de 9% de son personnel actuel. Un défi pour le groupe qui va donc devoir mettre le paquet pour attirer les candidats. L'entreprise va s'adresser en priorité aux jeunes diplômés : 10% des embauches proviendront d'un bac pro, 40% d'un bac +2/3, le reste sera issu des universités ou des écoles d'ingénieurs.

40% des alternants et des stagiaires qu'EDF entend embaucher seront recrutés dès l'année prochaine après une première expérience au sein de l'entreprise. EDF a l'ambition d'accueillir 3.300 nouveaux collaborateurs dès 2022. 7.500 nouveaux salariés seront affectés à la filière nucléaire, avec en plus 750 postes pour EDF Renouvelables partout dans le monde.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook