Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EasyJet supprime un tiers de ses effectifs





Le 28 Mai 2020, par Olivier Sancerre

Comme l'ensemble des compagnies aériennes, EasyJet est en grande difficulté : le confinement, la fermeture des frontières et les restrictions de déplacement ont complètement paralysé l'activité de la compagnie aérienne qui a annoncé une coupe claire dans ses effectifs.


4.500 emplois supprimés

EasyJet va réduire près d'un tiers ses effectifs, soit 4.500 postes, a annoncé la direction de la compagnie aérienne. L'entreprise cherche à préserver ses finances et prévoit une reprise lente du trafic aérien dans les prochains mois. La période est « très difficile », a convenu le directeur général Johan Lundgren, « et nous devons prendre des décisions très difficiles qui affectent nos collaborateurs ». Le groupe indique vouloir « protéger autant d'emplois que possible sur le long terme ». Ces suppressions de postes ne dépasseront pas les 30% des effectifs (sur un total de 15.000 salariés). La direction va procéder à une consultation du personnel dans les prochains jours.

EasyJet, à l'image de toutes les compagnies aériennes au monde, a subi de plein fouet les mesures visant à réduire la propagation du coronavirus. La flotte est restée clouée au sol depuis mi-mars. La reprise du trafic aérien, notamment les vols intérieurs au Royaume-Uni et en France, est un soulagement mais ce niveau d'activité est loin d'atteindre celui qu'il était avant la crise sanitaire. L'entreprise doit donc optimiser ses bases et améliorer sa productivité. L'objectif, c'est de retrouver la rentabilité le plus rapidement possible dans une situation où l'activité est réduite.

Retour des vols le 15 juin

C'est à partir du 15 juin que les avions d'EasyJet reprendront leur envol. Pendant l'été, les capacités de la compagnie ne seront que de 30% par rapport à celles de juillet à septembre 2019. Le retour à la normale n'est prévu qu'en 2023… Toutefois, le groupe relève des réservations encourageantes pour la reprise, tandis que celles pour l'hiver prochain sont déjà plus élevées qu'en hiver dernier. De bons signaux, mais insuffisants pour éviter la casse sociale.

EasyJet n'est pas la seule compagnie aérienne à avoir annoncé une réduction des effectifs. Air France s'apprête à faire de même, et de nombreuses autres entreprises vont réduire la voilure comme British Airways, Virgin Atlantic ou encore Ryanair. Les gouvernements ont mis en place des programmes d'aide massifs pour les transporteurs aériens : Air France va ainsi recevoir 7 milliards d'euros en prêt et en aides de la part des pouvoirs publics…



Tags : EasyJet

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »













Rss
Twitter
Facebook