Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ecomouv’ : le gouvernement résilie le contrat sur l’écotaxe





Le 30 Octobre 2014, par

Le gouvernement a finalement décidé de résilier son contrat avec la société Ecomouv’, responsable de la gestion de l’écotaxe, finalement abandonnée par les politiques au pouvoir. Une décision qui va coûter cher au gouvernement.


@Shutter
@Shutter

« Le gouvernement a décidé de résilier le contrat de partenariat conclu avec Ecomouv’ le 20 octobre 2011 » a déclaré laconiquement, jeudi 30 octobre, devant le Sénat, le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies. L’écotaxe est donc bel et bien enterrée, pour ceux qui avaient encore des doutes à ce sujet.

 

Alain Vidalies a fait état devant la chambre haute de la République d’une lettre de résiliation, envoyée prochainement à l’entreprise Ecomouv’. D’après le secrétaire d’Etat, la missive en question fera état de « doutes » émis sur la « validité du contrat initial au regard des exigences constitutionnelles qui s’imposent à l’Etat lorsqu’il confie à des personnes privées la gestion de certaines activités ».

 

Un an après la suspension de l’écotaxe, c’est donc le contrat d’exploitation censé gérer les portiques écotaxe et la récolte de l’argent qui est enterré aujourd’hui. Une décision lourde de sens, et lourde également pour les finances de l’Etat. En effet, à l’époque, le gouvernement estimait à un milliard d’euros le coût de l’abandon de l’écotaxe. Une somme d’argent qui ne court pas les rues, à l’heure où le gouvernement a annoncé 3,6 milliards d’euros d’économies supplémentaires. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook