Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Économie du partage : des cotisations sociales à partir de certains seuils





Le 29 Octobre 2016, par

Louer son appartement, sa voiture, les outils de jardin ou de bricolage, c’est devenu un réflexe pour de nombreux Français qui utilisent les services de plateformes en ligne comme Airbnb pour les locations d’appartements. Ces services permettent à la majorité des utilisateurs d’arrondir les fins de mois.


Mais une minorité en a fait une activité très rémunératrice qui leur permet de gagner beaucoup d’argent, au grand dam des professionnels. C’est pourquoi le gouvernement a fait voter l’encadrement de cette activité au sein du projet de budget 2017 de la Sécurité sociale. Cette réforme fixe deux seuils au delà desquels les particuliers loueurs devront payer des cotisations sociales.

Le premier seuil concerne les loueurs de biens immobiliers. Il est fixé à 23 000 euros de revenus par an. Les particuliers loueurs qui le dépasseront devront s’inscrire au Régime social des indépendants et verser des cotisations sociales. L’autre seuil va toucher ceux qui louent des biens moins importants comme des outils ou leur voiture : il est de 7 220 euros par an.

Les députés ont voulu sortir du champ de l’application de cette mesure les utilisateurs de services comme Blablacar, puisqu’ils participent simplement aux frais de transport, réduisant ainsi le coût du trajet. Malgré tout, le gouvernement a annoncé qu’il reverrait certains points devant la levée de boucliers parmi les élus de l’opposition et plusieurs plateformes en ligne. Des améliorations sont ainsi attendues pour les chambres d’hôte et les gîtes ruraux, notamment.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook