Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Edouard Philippe est le premier Premier ministre d’Emmanuel Macron





Le 15 Mai 2017, par

C’est demain, mardi 16 mai, que l’on connaitra la composition du premier gouvernement d’Emmanuel Macron. En attendant, le nouveau président de la République a nommé son Premier ministre.


Son nom circulait depuis quelques jours, et c’est finalement sans trop de surprise qu’Emmanuel Macron a jeté son dévolu sur Edouard Philippe, devenu le premier Premier ministre du nouveau quinquennat. Le locataire de Matignon est le député-maire Les Républicains (LR) du Havre, un homme de droite donc pour un président issu des rangs de la gauche.

Mais Edouard Philippe a beau se réclamer de sa famille de pensée politique — y compris sur le perron de Matignon durant la passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve —, le Premier ministre est surtout un proche d’Alain Juppé. Un geste important pour les plus centristes de LR, et un choix malin pour déstabiliser un peu plus un parti alors que les élections législatives approchent.

Un appel de la « main tendue » a d’ailleurs été signé par une vingtaine de personnalités de la droite « marron-compatibles », avec parmi ces ténors Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Louis Borloo ou encore Benoist Apparu, Thierry Solère et Christian Estrosi. De quoi fracturer un peu plus un attelage LR-UDI en mauvaise position malgré les appels à l’unité.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook