Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Edouard Philippe : la réforme du code du travail n'est qu'un début





Le 3 Septembre 2017, par Aurélien Delacroix

Les ordonnances présentées cette semaine pour réformer le code du travail n'ont pas provoqué la levée de boucliers que certains pouvaient craindre. Gare cependant aux manifestations organisées par la CGT et La France insoumise tout au long du mois de septembre. Mais Edouard Philippe se dit confiant dans la suite des événements.


« L'accueil des ordonnances est pour moi la reconnaissance de la qualité de la méthode que nous avons mise en œuvre », explique le locataire de Matignon dans une interview au Journal du Dimanche. Ce dernier fait valoir que les objectifs étaient clairs dès le départ et que « personne n'a été pris par surprise ». Et pour cause, cette réforme était inscrite au programme du candidat Macron. Edouard Philippe concède toutefois que les résultats de cette politique ne seront pas immédiats.

Cet accueil fait par les Français aux ordonnances va permettre au gouvernement de poursuivre dans sa volonté de réformer le marché du travail et ouvrir de nouveaux chantiers. L'exécutif va ainsi s'intéresser à la formation professionnelle et à l'apprentissage, avec un texte inscrit pour le printemps prochain. Le coût du travail et la politique de l'investissement sont également sur le bureau du Premier ministre, qui assure : « Il est hors de question de renoncer à réformer par crainte de froisser tel ou tel. Nous allons dialoguer avec les partenaires sociaux, avec le même respect et la même écoute que nous l’avons fait tout l’été, et nous allons avancer ».

Le Premier ministre veut impulser une « action globale » pour combattre le chômage « sur tous les fronts ». Selon le locataire de Matignon, « ceux qui pensent qu’on peut faire reculer le chômage en mettant en œuvre simplement une politique, sur un front unique, se trompent ». Néanmoins, il nuance en demandant du temps : « Soyons clairs : les résultats de cette politique ne seront pas immédiats, c’est bien pourquoi il faut se dépêcher de la mettre en œuvre ».




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook