Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Edouard Philippe veut baisser les impôts





Le 7 Mars 2019, par

Les impôts doivent baisser, a martelé Edouard Philippe sur le plateau de BFMTV. Il admet aussi que cela ne se réalisera pas sans provoquer des mécontentements.


Alors que le grand débat national touche à sa fin, le Premier ministre a fait le point sur les propositions lancées durant cette consultation censée donner des réponses à la crise des « gilets jaunes ». Pour l’hôte de Matignon, il faut « baisser les impôts » : « il y aurait quelque chose de curieux à imaginer que la sortie du grand débat, c’est plus d’impôts », a-t-il déclaré. En France, le taux de prélèvements obligatoires est un des plus élevés en Europe. « L’idée c’est plutôt de considérer qu’il faut baisser le niveau de prélèvements obligatoires en France. Je pense que ce serait assez sain » : de 45% l’an dernier, ce niveau devrait baisser à 44,2% cette année.

Edouard Philippe a également feint de s’étonner que durant le débat national, il y a eu assez peu de pistes évoquées pour réduire la pression fiscale : « Souvent, je vois des interlocuteurs du débat public formuler des idées de dépenses nouvelles mais formuler assez peu d’idées d’économies nouvelles ». L’objectif du gouvernement, c’est de faire en sorte que les les dépenses publiques augmentent moins vite que la croissance, ce qui serait déjà un premier pas vers plus de rationalité. Le Premier ministre en convient toutefois, « tout le monde souhaite que la dépense publique qui le concerne puisse d’une façon ou d’une autre augmenter ».

Plus globalement, Edouard Philippe a expliqué que la France créait du déficit « depuis 45 ans » : « Ça fait 45 ans qu’on vit ces contradictions, ça fait 45 ans qu’on fait du déficit, ça fait 45 ans que la dette augmente. Il serait sain que nous puissions inverser la tendance ». La dette du pays représente quasiment 100% du produit intérieur brut français. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook