Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Éducation nationale : revalorisation des salaires des enseignants





Le 31 Mai 2016, par

Les professeurs de l’Éducation nationale vont bénéficier d’une revalorisation de leurs salaires, a annoncé Najat Vallaud-Belkacem au micro de BFMTV. Le moment est opportun pour se rappeler au bon souvenir de ces soutiens traditionnels de la gauche.


Mais cette revalorisation, qui prendra effet le 1er janvier 2017, obéit aussi à la nécessité de mettre au niveau les professeurs français par rapport à la moyenne mondiale. Les enseignants en primaire (moins de 15 ans en exercice) gagnent moins que les autres : 33 152 $ en moyenne, contre 38 136 $ au sein de l’OCDE. 

La ministre de l’Éducation nationale entend augmenter le salaire d’un enseignant stagiaire de 1 400 euros bruts de plus par an. Et « au-delà de l'année de stage, le début de leur carrière est plus favorable que celui des autres fonctionnaires de catégorie A ». À partir de 2020, l’enseignant certifié gagnera 23 000 euros de plus sur l’ensemble de sa carrière (si elle est complète).

Cette revalorisation représente un nouvel effort conséquent pour le budget de l’État : elle coûtera un milliard d’euros sur cinq ans. La moitié de cette somme est déjà inscrite dans le projet de loi de finances 2017. Si les professeurs méritaient sans aucun doute de voir leurs salaires augmenter, on ne peut toutefois s’empêcher de penser qu’il s’agit là d’un « coup » politique à un an de l’élection présidentielle.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook