Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Électricité : il n'y aura pas de hausse de la facture de 3,89% au mois d'août





Le 15 Juillet 2022, par François Lapierre

La facture d'électricité n'augmentera pas au mois d'août, malgré les recommandations de la Commission de régulation de l'énergie. Le bouclier tarifaire continue de protéger les consommateurs.


Hausse refusée

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a proposé cette semaine une hausse des tarifs réglementés de l'électricité de 3,89% TTC pour le mois d'août. Une hausse qui reflète le rattrapage sur six mois des coûts non couverts depuis le début de l'année en raison du bouclier tarifaire, qui plafonne les prix. Cette recommandation ne sera pas suivie par le gouvernement, qui peut fixer de nouveaux tarifs à un niveau inférieur, ou même refuser l'évolution proposée par la CRE.

La Commission rappelle en effet dans son communiqué que les pouvoirs publics peuvent s'opposer aux propositions de la CRE si les tarifs réglementés dépassent une hausse de 4% par rapport aux tarifs applicables au 31 décembre 2021. C'est le cas ici, et le ministère de la Transition écologique a confirmé auprès de BFM qu'il n'y aura pas d'augmentation des factures en raison de son engagement à maintenir la hausse des prix à 4%.

Le bouclier tarifaire en place

Le gouvernement va simplement s'assurer que le prix au mWh payé par le consommateur ne « bouge pas », indique-t-on du côté du ministère. Ce sera le cas jusqu'à la fin de l'année, le bouclier tarifaire reste en place et les prix resteront stables. Les 3,89% proposés par la CRE serviront à calculer la compensation des fournisseurs d'électricité.

La Commission explique que même avec la hausse de 4% du 1er février, la proposition d'augmentation de 3,89% pour le mois d'août demeure « modérée » par rapport à sa proposition faite au mois de janvier. La CRE suggérait alors une hausse massive de 35% TTC. « Cela démontre l’efficacité des mécanismes mis en place par le gouvernement pour l’année 2022 au bénéfice des consommateurs », ajoute la commission.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook