Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Électricité : une hausse programmée pour 2017





Le 22 Novembre 2016, par

L’électricité va coûter plus cher l’année prochaine, une hausse qui devrait même faire assez mal au portefeuille des consommateurs. Cette revalorisation va se monter à 2% en moyenne à partir de l’été 2017.


La délibération de la Commission de régulation de l’énergie, la CRE, était attendue par les acteurs du secteur. Les négociations ont en effet lieu tous les quatre ans, et un véritable bras de fer s’était engagé entre la CRE et Enedis (l’ex ERDF), qui achemine l’électricité moyenne et basse tension. L’entreprise estimait que la rémunération décidée par la Commission ne permettait pas de faire face aux coûts de la transition énergétique.

À partir du 1er août, sur le réseau haut tension, le tarif d'utilisation des réseaux d'électricité va ainsi augmenter de 6,76% ; pour le réseau moyenne et basse tension, l’augmentation est fixée à 2,71%. Les ménages verront eux une hausse d’une moyenne de 2% ; par ailleurs, les tarifs de l’électricité augmenteront par la suite chaque année en prenant en compte l’inflation. 

Le dossier est désormais entre les mains de Ségolène Royal, la ministre de l’Énergie, qui a deux mois pour donner son accord à la CRE ou, au contraire demander un nouveau calcul. La ministre ne devrait pas tarder à se prononcer, puisqu’on attend une annonce d’ici la fin du mois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook