Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Elon Musk veut que Tesla soit indépendante de la Bourse





Le 13 Août 2018, par

La dernière idée d'Elon Musk pourrait bien lui coûter cher. Le fantasque fondateur et patron de Tesla veut retirer le constructeur d'automobiles de la Bourse. Une opération qui permettrait au groupe de se développer sans la pression des actionnaires.


Être en Bourse a des avantages : une entreprise peut y trouver le financement nécessaire à son développement. Le revers de la médaille, c'est qu'il faut donner des gages à ses actionnaires, et certains veulent un retour immédiat sur investissement. Or, une société a aussi besoin d'une vision à long terme pour croître, et c'est ce qu'Elon Musk souhaite pour Tesla. Dans un tweet publié le 7 août, le fondateur du groupe automobile annonce son intention de sortir l'entreprise de Bourse.

Ce retrait se fera lorsque l'action du groupe aura atteint les 420 $. Cela porte la valorisation de Tesla à 70 milliards de dollars, une somme folle et pourtant Elon Musk assure avoir « sécurisé » les fonds. Cette déclaration a fait l'effet d'une bombe, notamment chez les investisseurs qui ont recherché l'action Tesla : cette dernière a augmenté de 11% ! Mais cette annonce a aussi fait des mécontents, à commencer par les actionnaires qui ont joué l'action à la baisse et qui ont porté plainte. La SEC, le gendarme américain de la Bourse, s'est aussi jeté sur le dossier.

La SEC tente en effet d'établir si, par son tweet explosif, Elon Musk a voulu manipuler le cours du titre de l'entreprise. Une infraction qui coûte très cher aux États-Unis… Autre interrogation : le patron de Tesla a-t-il réellement les fonds nécessaires à l'opération ? Il lui faut 50 milliards de dollars pour y parvenir, sachant que le reste (qui représente 20% du capital de la société) est entre ses mains. Le fonds saoudien Public Investment Fund, déjà actionnaire de Tesla à hauteur de 5%, serait prêt à mettre la somme sur la table.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tesla

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook