Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emirates Airlines voudrait un nouvel A380 plus économe





Le 25 Août 2022, par François Lapierre

Le retour de l’A380 est-il proche ? Airbus a cessé de fabriquer le très gros porteur en 2019, suite au désintérêt des compagnies aériennes pour ce type d’avion. Mais Emirates Airlines essaie de relancer l’idée.


Les besoins d’Emirates

L’A380, ce très gros porteur capable de transporter de 500 à 600 personnes, n’est plus produit depuis 2019. Airbus a pris acte du désintérêt des principaux acteurs du transport aérien qui, à l’image d’Air France et de Lufthansa, ont annoncé l’arrêt de l’exploitation de cet avion unique. Avec ses coûts d’exploitation élevés et une facture environnementale qui ne passe plus, l’A380 est effectivement en passe de disparaître.

Toutefois, tout n’est peut-être pas perdu pour l’avion. Tim Clark, le patron d’Emirates Airlines, a déclaré à CNN qu’il serait possible de concevoir un nouvel A380 qui répondrait à ses besoins. « Est-il possible de concevoir à nouveau un nouvel A380 ? Oui. Est-il possible d’alléger l’avion ? Oui. Imaginez une aile composite et un fuselage majoritairement composite. Imaginez des moteurs qui vous apportent 20 à 25% de mieux par rapport à ce que vous avez aujourd’hui », décrit-il. 

Airbus et Boeing sur d’autres projets

Il imagine ainsi un très gros porteur plus léger et « beaucoup plus économe en carburant ». Un tel avion répondrait aux exigences environnementales, assure le dirigeant. Seul problème : les avionneurs, Airbus en tête, ont-ils réellement de l’appétit pour remettre le couvert ? Cela reste à voir. D’une part, il n’y a guère qu’Emirates pour rêver du retour de l’A380.

D’autre part, les constructeurs concentrent toutes leurs ressources sur les monocouloirs qui représentent le gros de leurs commandes. Et les plus gros modèles acteurs, tels que l’A350-100 et le Boeing 777-9, ne peuvent accueillir que 400 passagers au mieux. Ces modèles ne conviennent pas aux besoins d’Emirates…



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook