Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emmanuel Macron confirme la forte hausse du chômage





Le 14 Juillet 2020, par La rédaction

Emmanuel Macron a fait le point sur la situation économique durant son interview du 14 juillet. Il prévient que le chômage va fortement augmenter et annonce que la réforme des retraites aura bien lieu.


Le chômage explose

Le président de la République a renoué avec la vieille tradition de l'entretien télévisé du 14 juillet… Avec de mauvaises nouvelles. L'épidémie de coronavirus a provoqué une crise économique sans précédent depuis 1929, ce qui va forcément avoir un impact brutal sur l'emploi. « Nous allons avoir des plans sociaux et une augmentation du chômage massive », a prévenu Emmanuel Macron, qui appelle les Français à se préparer « collectivement » pour « défendre des emplois existants et en créer d'autres dans les secteurs en expansion ». 

L'économie française a été mise à l'arrêt pendant plusieurs semaines pour endiguer la propagation de la COVID-19. « Le redémarrage est parfois difficile dans certains secteurs », a déploré le chef de l'État, en particulier dans les secteurs du tourisme, dans la restauration, l'hôtellerie, l'événementiel. Il a confirmé les prévisions du gouvernement et des instituts selon lesquelles le nombre de chômeurs allait augmenter de 800.000 à un million de personnes d'ici le printemps 2021. Le taux de chômage chez les jeunes devrait augmenter de plus de six points cette année.

Priorité à l'emploi

« La jeunesse doit être la priorité de nos efforts », a indiqué Emmanuel Macron. « Il y a d'abord des choses que l'on a déjà faites depuis trois ans comme l'apprentissage, l'alternance que nous avons favorisée en simplifiant les règles et le financement ». De nouvelles mesures vont être mises en place : exonération de charges sociales jusqu'à 1,6 fois le Smic, création de 300.000 contrats d'insertion, et renforcement du service civique : « On va créer un formidable accélérateur sur le service civique, qui fonctionne, dont nous avons vu la qualité. Nous allons en créer 100.000 dans les six mois qui viennent ».

Les opposants à la réforme des retraites qui espéraient qu'elle passe à la trappe après la crise sanitaire en seront pour leurs frais : « Nous ne ferons pas l'économie d'une réforme de notre système de retraite pour qu'il soit viable », a affirmé le président de la République. Certes, la réforme ne peut pas être maintenue en l'état. Jean Castex, le nouveau Premier ministre, va réunir les partenaires sociaux pour « tout mettre sur la table ». Mais la priorité de cet été et de la rentrée, « c'est l'emploi », a-t-il martelé.



Tags : emploi

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook