Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emmanuel Macron : la hausse des taux brise l'activité européenne





Le 18 Octobre 2022, par La rédaction

La Banque centrale européenne peut-elle indéfiniment remonter son taux directeur pour contenir l'inflation ? Pour Emmanuel Macron, la réponse est non. Car ce relèvement des taux implique aussi de fortes restrictions sur la demande.


Nouvelle hausse probable des taux en zone euro

La Banque centrale européenne prépare les esprits à une nouvelle hausse de son taux directeur, alors que l'inflation dans la zone euro ne montre aucun signe de ralentissement. Joachim Nagel, le président de la Bundesbank, plaide en ce sens et juge « nécessaire » un nouveau relèvement. La BCE avait augmenté les taux à la fin du mois d'octobre. Mais Emmanuel Macron s'inscrit en faux face à cette stratégie.

Le président français se dit en effet inquiet de voir « beaucoup d'experts et certains acteurs de la politique monétaire européenne nous expliquer qu'il faudrait briser la demande européenne pour mieux contenir l'inflation ». Or, selon lui, l'économie européenne n'est pas « en surchauffe », contrairement aux États-Unis.

Une inflation qui vient de l'extérieur

L'inflation que subit la zone euro depuis des mois est « importée de l'extérieur, elle n'est pas liée à une demande trop forte », rappelle-t-il dans une interview aux Echos. Malheureusement, peu importe que l'inflation soit importée ou pas, l'outil principal de la politique monétaire des banques centrales pour juguler l'inflation est d'augmenter les taux.

Or, en rehaussant les taux directeurs, ces banques ralentissent l'activité en rendant l'accès au crédit plus difficile, ce qui entraîne une cascade de conséquences économiques. En parallèle, les États engloutissent des milliards pour soutenir le pouvoir d'achat, de l'argent qui alimente l'inflation, créant de fait un cercle vicieux.



Tags : inflation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook